Claude Loubet raconte sa quête généalogique

Publié le par la commission gaitée

Récit de Claude Loubet, arrière petit neveu des Frères ISOLA

http://merkes-merval.wifeo.com/images/Vie-Parisienne-photo.jpg

A l’origine : une interrogation sur la vie des frères Isola trop peu renseignée par la famille, des recherches généalogiques effectuées par mon frère ainsi qu’un défi informatique m’ont poussé à la création en 2000 d’un site consacré à ces lointains arrières-grand-oncles que je n’ai jamais connu. Le site publié, s’est alimenté de lui même par l’intervention par la connaissance deux personnes de la famille elles-mêmes descendantes d’Isola.

http://francois.faurant.free.fr/mogador/isola.jpg- Dans la famille Loubet, on parlait peu des frères Isola. Peut-être n’a-t-on pas assez interrogé les anciens lorsqu’ils étaient là! Sans doute ces disparus attendaient-ils le questionnement en déplorant sans doute le manque d’intérêt montré par la « jeunesse » ?

Quelquefois, mon père nous racontait : la fierté ressentie à la vue de la plaque commémorative de la millième de « Rose-Marie » en 1927. Les Loubet d’Algérie les voyaient peu, la vie parisienne des frères Isola leur donnait peu de liberté. Actuellement, une seule personne vivante de la famille les a connu, il s’agit de Maryse Gabriel, une arrière-petite nièce des frères Isola (petite fille de Léonce Loubet frère de mon grand-père).Y avait-il des rancœurs entre les familles, français d’origine italien et français de pure souche et fier de l’être? Je ne sais. Avait-on honte de leur fin misérable après leur brillante réussite? Pourtant à la toussaint, on avait rendez-vous à la chapelle Isola-Loubet à Blida!

- http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/isola_freres/photos/isola_freres.pngMon frère, Jean-Louis, passionné à une époque par la généalogie, s’était procuré auprès de la mairie de Blida en Algérie, les actes de naissances de tous les Isola. Un peu lassé et bloqué dans ses recherches, il a abandonné, je me suis alors senti dans l’obligation de reprendre le flambeau, d’abord pas courrier puis par internet.

- En 2002 : ce site m’a permis de connaître une petite cousine férue de généalogie, Dominique Canet ,descendante de Louise Marie sœur des frères Isola, nous avons correspondu 3 ans et échange des documents et quelques photos. Malheureusement, elle est décédée en 2006. La connaissance de cette cousine a donné un nouvel élan au site.

- En 2004 : Le site a de nouveau servi de lien. En effet, pour ne pas que les frères Isola restent oubliés de la famille, Maryse Gabriel, que je ne connaissais pas alors, demanda à Madame Fabienne Gambrelle, auteur de nombreux livres, de constitué un dossier sur les frères Isola.. Ce dossier remarquable issu de nombreuses recherches en tout lieu, transmis par Maryse, m’a encouragé à persévérer.

Publié dans Archives histoires

Commenter cet article