compte-rendu resume


samedi 20 mars Première réunion Café-Gaîté au café Léonard leonard-200PRISE DE CONTACT AVEC LA GAITE LYRIQUE !
Nous avons fait notre « galop d'essai » avec cette première réunion avec 6 participants, Aurélie Sellier et 5 membres de la commission.
Après une brève présentation des Conseils de Quartiers, de la commission « Gaité » qui en est issue et de son blog, Aurélie Sellier, la responsable des relations aux publics, a présenté le lieu, avec l'aide d'un tirage en couleurs grand format du visuel général du bâtiment. Cela a permis de mieux comprendre la multiplicité des salles, couloirs, niveaux ( 7 : depuis le sous-sol affecté aux fluides techniques, à la petite salle de danse au 7ème étage, que l'on voit sur le diaporama du chantier visible sur le site « 4321paris » en lien sur notre blog à la page Actualités/Point presse ). Elle a ensuite présenté les grandes lignes de la programmation en fonction des objectifs assignés par le cahier des charges de la Mairie : musiques actuelles et culture numérique au sens large ( aussi bien les liens entre la musique et le multimédia, que les arts numériques, le jeu vidéo, le design, le graphisme etc...).

Le maître mot sera : les thématiques, qui seront déclinées tout au long de chaque saison. Ainsi il y aura « 2062 « ( un clin d'oeil au 200 ans du bâtiment !) En réponse aux diverses questions des participants, Aurélie a rappelé que ce lieu qui est destiné à satisfaire un large public --- des jeunes, curieux de musique électronique, aux adultes moins férus de numérique mais intéressés par les futures expositions proposées ou la consultation d'ouvrages à la médiathèque en accès libre ---, se veut avant tout un espace chaleureux et vivant.
L' architecte Manuelle Gontrand a ménagé des surprises : « éclaireuses » mobiles, miroirs habillant la Grande Salle, cafés et boutique, le foyer réhabilité mais espace de détente moderne etc...
Les artistes pourront être accueillis en résidence, des plus renommés, fussent-ils d'autres pays que la France, aux « jeunes pousses » à promouvoir, et les conditions matérielles ont été particulièrement soignées dans cet objectif. Mais elle a rappelé que ce théâtre n'accueillera pas de pratiques amateurs.
La présence d'espaces de mixage, montage, post-production, de répétition, d'un plateau de travail, feront de la Gaité un véritable réservoir de talents et de créativité. De 12 personnes, l'équipe au final comprendra sans doute 55 personnes, tous postes compris. Pour une ouverture maximale, de 12H à minuit sans doute...sans compter quelques nocturnes.

La gestion en sera pour partie publique ( la Ville de Paris versera une subvention ) et pour partie sur fonds propres. Le tout géré par une société privée dont les actionnaires majoritaires sont le label Naïve et la société « le 3ème Pôle », et qui a une mission de service public.

En attendant la mi décembre 2010 et les propositions qui pendant 5 jours seront offertes à la libre disposition de tous les curieux, la Gaité Lyrique sort de sa léthargie et coopère avec son prestigieux voisin : le CNAM et son musée. Premiers RDV de 3 collaborations : les 8 et 18 avril ( voir sur le blog ).

Nous remercions les visiteurs de ce samedi. ATTENTION : la rencontre du samedi 17 avril est en présence de Jérôme Delormas, le directeur général : ne la ratez pas !! La commission Gaité